Les Optimistes - Rebecca Makkai

Adultes
Livre

Ce roman est pour moi un véritable coup de coeur !

Alternant entre 1985 et 2015, il présente les points de vue de 2 personnages.
En 1985 nous suivons Yale Tishman, qui habite Boystown ("la ville des garçons"), le quartier gay de Chicago.
1985 dans ce quartier, c'est le SIDA. Une maladie encore mal connue, sans traitement, qui va décimer cette communauté.
Yale , jeune galeriste, en couple monogame, sait qu'il court peu de risques mais voit ses amis être touchés les uns après les autres. L'un de ses piliers au milieu du chaos est Fiona, la jeune soeur de son ami Nico.

En 2015 c'est Fiona qui a la parole. Jeune retraitée, armée de maigres indices et de l'espoir d'être devenue grand-mère, elle est la recherche de sa fille avec qui elle n'a plus de contacts. Elle arrive à Paris armée d'une photographie floue, et est hébergée chez un vieil ami devenu célèbre photographe, et qui faisait partie de la même communauté que Yale et Nico.

Née dans les années 80, je n'ai pas personnellement connu l'époque évoquée dans le roman, j'ai plutôt vécu "l'après", quand la maladie est connue, et que la prévention se fait dans les écoles. Le SIDA a fait l'objet de plusieurs récits ou films, que j'ai peu vu. Est-ce pour cela que ce roman m'a fait une telle impression ? Pas seulement.

Les personnages sont attachants, et si la maladie est omniprésente, elle n'est pas leur seule préoccupation. Certains passages m'ont fait l'effet d'un véritable uppercut. L'alternance des deux époques enrichit vraiment le roman même si l'époque actuelle m'a moins passionnée, particulièrement au début du livre. Paradoxalement, vu l'aspect difficile du sujet, le roman est plein d'espoir et de lumière. Il ne gomme pas pour autant le trauma causé par cette période.

Les Escales, 2020

Pour aller plus loin :

Pour les adultes - Pour un monde sans sida : un combat partagé : entretiens avec François Bouvier
Pour les ados - VIH-sida : la vie en danger : une épidémie multiforme
Au cinéma - 120 Battements par minute

Médiathèque
François Mitterrand
68 rue Vincent Jézéquel
29480 Le Relecq-Kerhuon
02 29 00 52 75

Nous contacter 

Horaires d'ouverture

Mardi : 14h-18h
Mercredi : 14h-18h
Jeudi : 14h-18h
Vendredi : 14h-18h
Samedi : 10h-12h30

Galerie d'images