L’usage du monde – Nicolas Bouvier

Adultes
Livre

 Voilà un grand classique du récit de voyage. Mais quand on a dit cela, on n’a rien dit. Tant ce livre est une réussite, passionnant dans son écriture autant que dans les mésaventures racontées et les questions qu’il soulève sur l’être humain.

Nicolas Bouvier est cet incroyable écrivain-poète-voyageur qui acquit une renommée internationale immédiate avec ce récit de voyage. En 1953, l’auteur a 24 ans. Il part de Genève avec un ami, bien décidé à découvrir le monde. Il a déjà voyagé en Europe mais souhaite dépasser ces frontières et cette fois-ci l’aventure s’annonce plus sérieuse. A bord de leur Fiat Topolino, les deux compères, pauvres en argent mais riches en enthousiasme et en débrouillardise, se lancent en effet dans un voyage de six mois à travers les Balkans, l’Anatolie, l’Iran et l’Afghanistan. L’un avec le projet de faire un reportage photo et l’autre d’écrire leurs aventures.  « Il faut se replacer à l'époque de la guerre froide: en 1953, personne n'allait à Belgrade et nous ne savions même pas où se trouvait Kaboul !», rappelle Alain Dufour, condisciple de Nicolas Bouvier au collège Calvin de Genève.

Un périple qui les amène à résider plusieurs semaines dans les pays traversés et côtoyer la population au plus près. Ce qui nous vaut une pléiade de portraits  plus savoureux les uns que les autres ! Et l’on se dit que les temps ont bien changé, ma bonne dame, et que certaines habitudes et  modes de vie nous paraissent maintenant bien étranges et surannés! C’est ce qui fait aussi le charme de ce livre que j’ai eu beaucoup de plaisir à relire. Au-delà de « l’exotisme » du voyage, le style est vif et bien troussé, avec un humour empreint d’humanisme et d’une vraie empathie pour l’être humain.

Un récit de voyage passionnant tout autant qu’un récit de vie.

«Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt, c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait.»

Ed. de la Découverte – 2014

Médiathèque
François Mitterrand
68 rue Vincent Jézéquel
29480 Le Relecq-Kerhuon
02 29 00 52 75

Nous contacter 

Horaires d'ouverture

Mardi : 10h-12h / 15h-19h
Mercredi : 10h-12h / 15h-19h
Jeudi : 10h-12h
Vendredi : 10h-12h / 15h-19h
Samedi : 10h-18h
Dimanche : 15h-18h

Accessibilité

Galerie d'images